×

Samuel Eto’o envisage de porter plainte contre la CAF pour des accusations de trucage de matchs

Samuel Eto’o envisage de porter plainte contre la CAF pour des accusations de trucage de matchs

Au Cameroun, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, a pris la décision de prendre des mesures fermes à l’encontre de la Confédération Africaine de Football (CAF).

Le dirigeant de l’instance du football camerounais a décidé d’introduire une plainte contre la Confédération Africaine de Football dans le cadre des enquêtes en cours sur des allégations de trucage de matchs.

C’est ce qu’a annoncé l’ancien international lors d’une interview exclusive accordée à France 24 ce mercredi 28 février 2024.

Samuel Eto’o a été accusé devant la CAF par des acteurs du football camerounais, y compris son ancien vice-président, de trucage de matchs et d’autres délits tels que la corruption et le trafic d’influence.

En réponse à ces allégations, la confédération africaine avait annoncé l’ouverture d’une enquête contre le président de la FECAFOOT.

Cependant, la CAF avait souligné que « bien que les allégations semblent sérieuses, M. Samuel Eto’o est présumé innocent jusqu’à ce qu’une instance judiciaire compétente conclue le contraire ».

Invité sur France 24 ce mercredi, l’ancien joueur du Barça a rompu le silence sur cette affaire et a annoncé son intention d’entamer une procédure judiciaire contre l’instance suprême du football africain afin de rétablir son intégrité.

« Je n’ai jamais été interrogé sur les accusations portées contre moi. J’ai donc mandaté mes avocats pour qu’ils déposent plainte contre la CAF et pour que les responsabilités soient établies. Il était trop facile de salir tout ce que j’ai pu construire au cours de ces années dans le monde du football. La réaction précipitée de la CAF est inacceptable », a-t-il souligné.

Binta Pao

Laisser un commentaire