×

Mali : Souveraineté énergétique, priorité et défis au 8ème Conseil d’Administration de l’AER

Mali : Souveraineté énergétique, priorité et défis au 8ème Conseil d'Administration de l'AER

Mali : Souveraineté énergétique, priorité et défis au 8ème Conseil d’Administration de l’AER

Lors du 8ème Conseil d’Administration de l’Agence des Énergies Renouvelables du Mali (AER-Mali) tenu le 21 mars 2024, présidé par le directeur adjoint de l’Énergie, Adama Yoro représentant du PCA, plusieurs points ont été à l’ordre du jour. Parmi eux figuraient la relecture du compte rendu de la précédente session, la présentation de l’état de mise en œuvre des recommandations de 2023, l’examen et l’adoption du rapport d’activités, l’évaluation de l’état d’exécution du budget de décembre 2023, ainsi que l’examen et l’approbation du plan d’action et du projet de budget pour l’année 2024.

Dans son introduction, le directeur adjoint de l’Énergie, Adama Yoro Sidibé, a souligné la complexité de la situation actuelle, en particulier le défi énergétique sans précédent auquel le Mali est confronté. Il a insisté sur l’importance pour le pays d’atteindre sa souveraineté énergétique en valorisant ses ressources énergétiques disponibles, notamment en développant son potentiel en énergies renouvelables.

M. Sidibé a également mis en avant les efforts du gouvernement pour accélérer la transition énergétique, notamment avec l’adoption de la loi 2020-009 du 11 mai 2020, créant un environnement favorable aux investissements dans les énergies renouvelables au Mali. Il a également mentionné d’autres initiatives en cours, telles qu’une nouvelle stratégie visant à atteindre 25% de la production d’énergies renouvelables d’ici 20236, excluant les grandes centrales hydroélectriques.

En ce qui concerne les activités de l’agence, le représentant du PCA a dressé un bilan positif de l’année précédente, soulignant un taux d’exécution budgétaire de 95,02% pour l’année 2023, avec un budget de 282 479 035 FCFA. Pour l’année 2024, l’agence dispose d’un budget prévisionnel de 783 267 008 FCFA, jugé modeste par M. Sidibé au regard des ambitions de l’agence.

Marlene Abalo

Laisser un commentaire