×

L’ancien ministre d’État éthiopien chargé de la Paix, Taye Dendea, a été arrêté, et selon le gouvernement, son arrestation est liée à un présumé complot d’État

L'ancien ministre d'État éthiopien chargé de la Paix, Taye Dendea, a été arrêté, et selon le gouvernement, son arrestation est liée à un présumé complot d'État

L’ancien ministre d’État éthiopien chargé de la Paix, Taye Dendea, a été arrêté, et selon le gouvernement, son arrestation est liée à un présumé complot d’État

Une déclaration de l’organisme en charge de l’état d’urgence a été envoyée aux médias publics pour confirmer cette arrestation. Lundi, Taye Dendea avait partagé sur les réseaux sociaux la lettre de licenciement qu’il avait reçue du Premier ministre, sans préciser les raisons de son renvoi, mais remerciant pour ses contributions passées et indiquant qu’il serait relevé de ses fonctions au ministère de la Paix à partir du 11 décembre 2023.

Lors d’une interview avec des médias locaux, Dendea a déclaré que le Premier ministre, Abiy Ahmed, ne l’avait pas contacté avant d’envoyer la lettre, et sur Facebook, il a accusé le Premier ministre de cruauté et de jouer avec le sang des civils innocents. Il a affirmé que sa révocation était due à son plaidoyer en faveur de la paix et avait précédemment critiqué le gouvernement pour avoir interdit une manifestation contre la guerre.

La confirmation de l’arrestation de Dendea est intervenue après ses dénonciations présumées de l’implication du Premier ministre dans la situation de violence dans le pays. Le gouvernement prétend que son arrestation est liée à un complot de coup d’État, alléguant qu’il collaborait avec des forces anti-paix pour déstabiliser l’Éthiopie. Le groupe de travail conjoint sur la sécurité et le renseignement l’accuse également d’avoir communiqué secrètement avec ces forces dans le but de renverser violemment le gouvernement.

Marlene Abalo

Laisser un commentaire