×

Italie : Indignation face aux conditions de détention des migrants

Italie : Indignation face aux conditions de détention des migrants

Les autorités italiennes sont sous pression pour fermer le centre de détention de migrants de Ponte Galeria, près de Rome, après le suicide présumé d’un jeune Guinéen de 19 ans.

Les dix centres de rapatriement de migrants en Italie font l’objet de critiques pour les conditions inhumaines, avec des violations des droits humains. Les migrants y sont détenus pendant des mois sans inculpation, dans des conditions souvent pires que celles des prisons.

Le gouvernement a récemment prolongé la durée de détention à 18 mois, mais les retards administratifs et l’absence d’accords de rapatriement entraînent un taux de renvoi effectif très bas.

La mort d’Ousmane Sylla, apparemment pendu au centre de Ponte Galeria, a attiré l’attention sur ces conditions déplorables. Les critiques appellent à la fermeture des centres de détention, dénonçant une pratique indigne.

Malgré une légère augmentation des rapatriements en 2024, l’Italie affiche l’un des taux de renvoi les plus bas d’Europe, avec environ 3 000 personnes renvoyées chaque année sur plus de 150 000 arrivées en 2023 et plus de 105 000 en 2022.

Marlene Abalo

Laisser un commentaire