×

Huawei – Burkina Faso : Un partenariat visionnaire pour le développement des TIC et la formation des jeunes

Huawei - Burkina Faso : Un partenariat visionnaire pour le développement des TIC et la formation des jeunes

Huawei – Burkina Faso : Un partenariat visionnaire pour le développement des TIC et la formation des jeunes

Huawei Burkina, en collaboration avec le gouvernement burkinabè, a dévoilé un ensemble de projets ambitieux destinés à améliorer divers aspects de la société. Ces initiatives comprennent des mesures pour renforcer la sécurité dans les zones urbaines, étendre l’électrification aux régions rurales, élargir l’accès à Internet et offrir une formation spécialisée aux jeunes dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Lors d’une audience avec le Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORE, le Directeur général de Huawei Burkina, Christophe LIU, a présenté une mise à jour sur l’avancement de ces projets. Il a souligné l’importance de ces initiatives pour le développement socio-économique du Burkina Faso.

Un aspect significatif de cette collaboration est l’engagement à former 5000 jeunes burkinabè au cours des cinq prochaines années. Cette formation portera sur des domaines cruciaux tels que la technologie 5G, le cloud computing et l’intelligence artificielle (IA), visant à doter les jeunes talents des compétences nécessaires pour réussir dans l’économie numérique mondiale en constante évolution.

De plus, Huawei prévoit de déployer plus de 2000 kilomètres de fibre optique à travers le pays. Cette infrastructure jouera un rôle vital dans la connectivité nationale, en permettant une communication efficace entre les différentes régions et en facilitant l’accès aux services en ligne, notamment pour les services administratifs.

En résumé, la collaboration entre Huawei et le gouvernement burkinabè vise à moderniser les infrastructures TIC du pays, à renforcer les compétences des jeunes dans le secteur des TIC et à favoriser le développement socio-économique à long terme du Burkina Faso.

Binta Pao

Laisser un commentaire