×

Côte d’Ivoire : Le comité d’organisation se déclare « opérationnel » en vue de la CAN 2023

Côte d'Ivoire : Le comité d'organisation se déclare "opérationnel" en vue de la CAN 2023

Côte d’Ivoire : Le comité d’organisation se déclare « opérationnel » en vue de la CAN 2023

La Côte d’Ivoire sera sous peu, la capitale du football africain. Le pays abritant du 13 janvier au 11 février, la Coupe d’Afrique des nations, compétition majeure du ballon rond à l’échelle continentale.

A quelques semaines du top départ de l’évènement, le pays se dit prêt.

« Les missions du COCAN, comme vous pouvez le voir, c’est d’abord d’organiser et livrer les opérations et les infrastructures nécessaires à la réussite de la CAN 2023. Surtout fédérer le grand public et les forces économiques de la nation autour de ce grand événement ; bâtir un héritage en termes de service et d’infrastructure pour le sport et les ivoiriens. », a déclaré François Albert Amichia, Président du Comité ivoirien d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations.

Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San-Pedro et Korhogo accueilleront les différentes rencontres de la CAN 2023. Au-delà du sportif, le tournoi se veut aussi une fête de la jeunesse africaine. Les organisateurs promettent de tenir ce pari.

« Une fois qu’on aura offert cette CAN, toutes les dispositions seront prises pour que la sécurité soit assurée, pour que les conditions de vie et de qualité soit assurée dans la ville d’Abidjan. Pour ceux qui connaissent la Côte d’Ivoire, il y a un adage qui dit « Abidjan est doux ». C’est universel. Et donc nous allons faire en sorte que tous les étrangers apprécient. Ça c’est au plan organisationnel. », a rassuré Yacine Idriss Diallo, président de la fédération ivoirienne de football.

Et la Côte d’Ivoire a mis les petits plats dans les grands. En juillet dernier, le gouvernement ivoirien déclarait avoir investi plus de 845 millions de dollars américains pour les infrastructures sportives et connexes, conformément au cahier des charges de la CAF.

« Nous avons eu, pendant à peu près une quinzaine d’années – nous n’avions plus de stades en Côte d’Ivoire. Nous étions obligés d’aller jouer à l’extérieur pour les matchs de la Côte d’Ivoire. Le Président a compris qu’il était important d’offrir à sa jeunesse un environnement et des conditions d’épanouissement. », a expliqué Yacine Idriss Diallo.

Une jeunesse qui appréciera bientôt l’expression des talents des stars du ballon rond du continent. Alors que les éléphants de Côte d’Ivoire ouvriront le bal face à la Guinée-Bissau le samedi 13 janvier 2024.

Mamie Gonda

Laisser un commentaire