×

Côte d’Ivoire : La France prépare un autre coup d’État, et certains Ivoiriens crient à la manipulation. Qui vivra verra

Côte d’Ivoire : La France prépare un autre coup d’État, et certains Ivoiriens crient à la manipulation. Qui vivra verra

Après l’exploit gabonais qui a maintenu l’influence française à travers le coup d’État, un plan a été élaboré depuis Paris pour contrer la montée du sentiment anti-français évoqué par le président Emmanuel Macron. Un sentiment antipolitique française qui a coûté cher à la France dans des pays comme le Niger, le Mali et le Burkina Faso. Après le coup d’État au Gabon contre le président Ali Bongo, qui s’est déroulé sans heurts, les autorités françaises s’investissent dans l’organisation de futurs coups d’État dans des pays présentant un fort risque pour les intérêts français.

C’est le cas de la Côte d’Ivoire, où la situation politique actuelle n’est pas favorable au président Alassane Ouattara, compte tenu non seulement de la présence de tous les acteurs politiques populaires adversaires du président Alassane Ouattara, mais surtout de la présence du stratège Guillaume Soro dans les environs. Une situation qui, selon les informations, oblige la France à recréer le même scénario que celui du Gabon. Pour l’instant, elle soutient la succession de « Photocopie », le frère cadet d’Ouattara, pour ne pas vexer le président Ouattara, mais elle est consciente que le RHDP, déjà fragilisé, ne peut pas faire face à une alliance de l’opposition, même avec le président Ouattara comme candidat.

Pour anticiper, selon les informations, la DGSE française a déjà planifié la chute du président Ouattara avec la complicité de certains officiers ivoiriens. Le choix du nouveau président de la transition acquis à la France est en discussion au palais de l’Élysée. Selon plusieurs informations, des proches du président Alassane Ouattara ayant reçu cette information parlent plutôt de manipulation, oubliant que la France n’a pas d’amis, mais plutôt des intérêts. Tous les présidents africains qui ont servi la France ont toujours été mal récompensés à la fin. Manipulation ou pas, les enjeux politiques ivoiriens ne sont pas favorables à la France.

Djibril CAMARA

Laisser un commentaire