×

Confrontation tendue entre le gouvernement et la cour des comptes au Togo sur la gestion des fonds Covid-19

Togo : confrontation gouvernement-Cour des comptes sur le rapport covid-19

Confrontation tendue entre le gouvernement et la cour des comptes au Togo sur la gestion des fonds Covid-19

Le 24 novembre 2023, une confrontation houleuse de six heures s’est déroulée à l’Assemblée nationale togolaise entre le gouvernement et les membres de la Cour des comptes concernant la gestion des fonds liés à la Covid-19. Malgré cette longue séance, les questions persistent sans réponse claire.

Le débat a porté sur des préoccupations telles que le possible détournement de fonds, la fraude, une gestion inappropriée, et le rôle de l’ordonnateur, le ministre de l’Économie et des Finances de l’époque, Sani Yaya. Certains documents justificatifs, tels que le bon de commande pour l’achat de 31 500 tonnes de riz d’une valeur de plus de 8 milliards de F CFA, n’ont pas été fournis lors de la contradiction du rapport provisoire, suscitant des interrogations.

Le rapport de la Cour des comptes a également soulevé des questions sur l’utilisation d’un parc construit par le ministère de la Communication et des Médias pour près de 6 millions de F CFA, ainsi que sur les paiements effectués sur des comptes privés pour les réquisitions d’hôtels. Le ministère du Développement à la Base est également critiqué pour s’être comporté comme un « opérateur économique » dans la fourniture de masques artisanaux aux élèves.

Pendant les échanges, le gouvernement a critiqué la méthode de rédaction du rapport, déplorant le manque de pédagogie. Le ministre Sani Yaya a présenté des justificatifs, arguant que le débat aurait pu être évité si les ministères concernés avaient fourni les pièces justificatives dans les délais requis lors de la période de contradiction après la publication du rapport provisoire.

Les membres de la Cour des comptes ont insisté sur l’importance de respecter les procédures en matière de finances publiques et de marchés publics, soulignant que le débat aurait été évité si les pièces justificatives avaient été fournies en temps voulu.

Mamie Gonda

Laisser un commentaire