×

Burkina Faso : Le Premier Ministre visite le Parc Urbain Bangr-weoogo à l’occasion de la Journée Internationale des Forêts

Burkina Faso : Le Premier Ministre visite le Parc Urbain Bangr-weoogo à l'occasion de la Journée Internationale des Forêts

Burkina Faso : Le Premier Ministre visite le Parc Urbain Bangr-weoogo à l’occasion de la Journée Internationale des Forêts

À l’occasion de la Journée internationale des forêts, le Premier ministre Dr Apollinaire Joachimson Kyélem de Tambèla, accompagné du ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, Roger BARO, a visité le parc urbain Bangr-weoogo à Ouagadougou le 28 mars 2024.

Cette visite fait partie des activités de commémoration tardive de la Journée mondiale des forêts, habituellement célébrée le 21 mars. Cette année, le thème est la « Modernisation de la surveillance des forêts pour la reconquête du territoire et une gestion durable de la biodiversité ».

Selon le ministre Baro, cette journée vise à sensibiliser à l’échelle internationale, nationale et locale sur les menaces qui pèsent sur les écosystèmes forestiers, ainsi que sur l’importance des forêts dans le tissu social, économique et le développement en général.

La visite du Premier ministre a débuté par le parc zoologique de 72 hectares, qui abrite une variété d’animaux tels que des antilopes, des crocodiles, des tortues et des oiseaux. Ensuite, il s’est rendu au jardin botanique, où sont cultivées des espèces locales et exotiques. La visite s’est achevée par une plantation symbolique de goyaviers, une espèce d’arbre fruitier originaire des régions tropicales d’Amérique.

Le Premier ministre a souligné l’importance d’un bon aménagement et entretien du parc, encourageant les autorités responsables à mobiliser les ressources nécessaires pour sa restructuration, mettant en avant la richesse que représente ce parc pour le pays.

Il a également appelé à protéger les ressources forestières pour préserver la santé de la planète, soulignant l’importance de promouvoir une gestion durable et de préserver la biodiversité.

À ce jour, les forêts couvrent 8,6 millions d’hectares, soit 31,6 % de la superficie du pays, réparties entre aires protégées, forêts domaniales classées et forêts protégées gérées localement. Elles contribuent significativement au développement socio-économique, notamment par la production de bois de chauffage, la vente de produits forestiers non ligneux, ainsi que par des activités comme la chasse, le tourisme et d’autres secteurs liés à la biodiversité.

Mamie Gonda

Laisser un commentaire