×

Aux États-Unis, il a été admis que le CNSP exerce désormais le pouvoir au Niger

Aux États-Unis, il a été admis que le CNSP exerce désormais le pouvoir au Niger

Aux États-Unis, il a été admis que le CNSP exerce désormais le pouvoir au Niger

Le jeudi 26 octobre 2023, lors d’une conférence de presse, la Secrétaire d’État adjointe américaine chargée des affaires africaines, Mme Molly Phee, a déclaré que le Président Bazoum avait été détrôné, et que c’était le CNSP qui dirigeait le Niger. Les États-Unis admettent cette situation.

Bien qu’elle reconnaisse la destitution du Président Mohamed Bazoum, la diplomate américaine a insisté sur la nécessité pour les Nigériens de travailler avec les États-Unis et la CEDEAO pour rétablir l’ordre démocratique. Elle a déclaré : « Le temps est venu de parler avec vos partenaires dans la région. Vous devez travailler avec nous. »

Les États-Unis avaient annoncé la suspension de 442 millions de dollars d’aide économique, en vertu de l’article 70-08 de la loi sur l’assistance financière internationale du département d’État et de l’USAID. Cependant, le gouvernement américain a précisé que l’aide humanitaire, alimentaire et sanitaire en faveur du Niger se poursuivrait, car, selon Mme Molly Phee, « le peuple nigérien n’est pas responsable » des événements du 26 juillet 2023.

La diplomate américaine a également répondu à des questions concernant la nomination de la nouvelle ambassadrice américaine au Niger, une nomination qui intervient au lendemain du coup d’État. Elle a indiqué que la nouvelle représentante de Washington à Niamey n’avait pas encore présenté sa lettre de créance aux autorités militaires du Niger, car le document à présenter ne lui avait pas encore été donné par le Président Biden.

Keshya Wylson

Laisser un commentaire