×

Attaque des ADF en RDC : Au moins 12 morts au Nord-Kivu, le président congolais exclut tout dialogue avec le Rwanda

Attaque des ADF en RDC : Au moins 12 morts au Nord-Kivu, le président congolais exclut tout dialogue avec le Rwanda

Attaque des ADF en RDC : Au moins 12 morts au Nord-Kivu, le président congolais exclut tout dialogue avec le Rwanda

Au moins 12 villageois ont été tués dans une série d’attaques menées par des rebelles ADF dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), ont rapporté un responsable local et un dirigeant de la société civile. Les meurtres ont eu lieu dans la province du Nord-Kivu, où les Forces démocratiques alliées ont attaqué trois villages du territoire de Beni, selon Kinos Katuho, président de l’organisation locale de la société civile Mamove.

Cette région de l’est de la RDC est depuis longtemps le théâtre de violences, avec plus de 120 groupes armés en lutte pour le pouvoir, les terres et les ressources minérales. Les attaques des groupes armés ont été fréquentes, alimentant un cycle de violences dans cette région riche en minerais.

Les tensions se sont intensifiées à la fin de 2021 avec la résurgence du groupe rebelle M23, qui aurait reçu le soutien du Rwanda voisin, bien que ce pays nie toute implication. Le président congolais Félix Tshisekedi a réaffirmé son accusation selon laquelle le Rwanda soutient les rebelles du M23 et a déclaré qu’il ne discuterait pas avec le président rwandais, Paul Kagame, sur cette question.

Les Nations unies et les groupes de défense des droits de l’homme ont également pointé du doigt le Rwanda pour son soutien présumé aux militants. Tshisekedi a déclaré lors d’une réunion avec des diplomates à Kinshasa, la capitale congolaise, qu’aucun dialogue ne serait engagé avec le Rwanda tant qu’il continuerait à occuper une partie du territoire congolais. Il a insisté sur le fait qu’aucun compromis ne serait accepté.

Mamie Gonda

Laisser un commentaire